2020-08-01 AFMCK

Un été avec l’AFMCK

Bonjour, en aout j’ai publié une série de 4 épisodes du Podcast intitulé 

« Un été avec l’AFMCK ».

 

Lors de ces épisodes, j’échange avec Sylvain Peterlongo sur le fonctionnement de l’AFMCK, des actions menées. Nous développons également 3 études mener par l’AFMCK : Complikenzie, une recherche afin d’identifier la compliance des patients dans la réalisation de leurs exercices à la maison.

 

L’enquête quel Mckenziste es tu ? À partir d’un questionnaire créer par Sylvain, il a pue déterminer différent profil de kinésithérapeute.

 

Et enfin l’étude d’analyse des fiches RIAP qui permet de comparer le nombre de séances réalisé par les praticiens certifiés MDT aux moyennes régionales.

 

Suite à notre échange, Sylvain a voulu compléter ses propos par le message suivant :

 

« Cher.e.s auditeurs, merci pour l’attention que vous portez à cet enregistrement. Je tenais à corriger un oubli : Le biais majeurs de l’étude COMPLIKENZIE partant sur l’observance à la prescription d’exercice MDT. Il s’agit du biais dit de « désirabilité sociale » : une personne enquêtée va avoir systématiquement tendance à se présenter sous un jour favorable, socialement valorisé (soumission à l’autorité, bonne mœurs, légalité etc) et donc à sous-estimer ses comportements qui vont dans le sens opposé (usage de stupéfiant, délit, etc). Ici les personnes interrogées auraient donc eu tendance à se présenté comme de « bon » patient et à surestimer leur observance. Notre chiffre doit donc être considéré comme un maximum. Ce biais a été contrôlé par la mise en insu des réponses du patient aux yeux du kiné (prévue au protocole mais en réalité peu mis en pratique sur les terrains d’enquête).

A l’analyse, ce biais est apparu dans nos données avec 5 % de patients ayant déclaré avoir faire des exercices mais avoir laissé les données vide quand il s’agissait de dire combien et à quelle fréquence.

Un mot également concernant le mode de gouvernance de l’AFMcK en sociocratie. Cela ne veut pas dire du tout que l’on passe notre temps en réunion à discuter de tout, bien au contraire ! Par exemple pour la décision de transformer les JEPPA à Grenoble en version numérique, l’ensemble des décisions et ses principales modalités ont été décidés en une seule réunion dès l’annonce du confinement. Le travail a ensuite été fait à l’intérieur des commissions et entre les commissions. » 

 

Encore un grand merci à Sylvain pour sa participation au podcast.

  

 

👂Plateforme d’écoute:

Google Podcasts : https://www.google.com/podcasts…

Apple Podcasts : https://podcasts.apple.com/…/pause-kin%c3%a9/id1510416634

Spotify podcast : https://open.spotify.com/show/0QgTy6O4hraShhaXEX4lLS

Deezer: https://www.deezer.com/show/1558972?utm_source=deezer…