Comparaison coût prise en charge MDT

pexels-pixabay-47327

Aujourd’hui, je reviens pour vous sur l’article : Primary care management of patients with pain complaints and the influence of physician training in mechanical diagnosis and therapy publié dans Journal of Public Health: From Theory to Practice en 2020.

 

L’objectif de cette étude est de comparer l’utilisation de soin complémentaire et le coût global d’une prise en charge entre un groupe de praticiens formé MDT et un groupe de praticiens non formé.  

 

Il s’agit une étude rétrospective sur 1 an. L’étude est réalisée à partir des données de Mosaic Life care, (un groupement de cliniques américaines)

 

Critère d’éligibilité :

Avoir Plus de 18 ans / Une nouvelle consultation avec un professionnel en première intention / Un diagnostic de douleur référencée dans l’ICD-9

soit un total de 22,907 patients

 

Les critères étudiés sont

Âge / Le nombre de plaintes douloureuses / Le nombre de problème du patient / La quantité de test par douleur du patient / La quantité de patient référer à un spécialiste / La prescription d’opioïde / Le coût de toutes les prises en charge pour le patient / Le milliman prospective risk et press ganey score

 

Le groupe MDT représente 1282 patients et le groupe 21625 pour le groupe de rééducation «classique »

 

Conclusion : Une prise en charge MDT coute beaucoup moins cher (3480$) que la prise en charge classique (4851$). On retrouve également moins d’examen complémentaire, d’injection de prescription d’analgésique… Alors que le groupe MDT était plus âgé et présentait plus de problèmes médicaux.

 

Commentaire :

Les résultats vont dans le même sens que l’étude faite par Ronald Donelson et Mark Miller. On a une étude intéressante pour visualiser l’impact économique d’une prise en charge MDT.

Mais elle présente quelques limitations. Nous avons peux d’information sur comment les patients se sont repartie entre les praticiens MDT et autre. Au hasard, le plus proche, sur recommandation….  Une étude prospective avec tirage au sort du groupe d’attribution serait vraiment qualitative.  

Enfin, les données ne concernent que les dépenses au sein de Mosaic Life care. Si le patient va dans une autre clinique (par exemple le praticien MDT renvoie vers un spécialiste d’une autre clinique, ceci n’est pas pris en compte.

 

Référence : Agarwal, Vikas, Ron Schenk, et Michael Ross. « Primary Care Management of Patients with Pain Complaints and the Influence of Physician Training in Mechanical Diagnosis and Therapy ». Journal of Public Health, 26 octobre 2020. https://doi.org/10.1007/s10389-020-01386-w.

 

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *